Publié : 25 mars 2007

Maudit sois-tu carillonneur

Un canon à 5 voix

Maudit sois-tu carillonneur

Maudit sois-tu carillonneur,
Toi qui naquis pour mon malheur !
Dès le point du jour à la cloche il s’accroche,
Et le soir encor carillonne plus fort
Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?

Mau-dit sois-tu ca-ril-lon-neur,
Toi qui na-quis pour mon mal-heur !
Dès le point du jour à la cloche il s’ac-croche,
Et le soir en-cor ca-ril-lon-ne plus fort
Quand son-ne-ra-t-on la mort du son-neur ?