Vous êtes ici : Accueil > Le projet Eco-école > L’eau > Expériences sur l’eau > Nettoyer de l’eau sale
Publié : 4 avril 2007

Nettoyer de l’eau sale

Nettoyer de l’eau sale

Expérience : les élèves devront transformer de l’eau sale en eau potable.
A chaque étape, on conservera un peu de l’eau obtenue dans un tube à essais.

De l’eau sale

Ce gobelet contient de l’eau sale. Elle a la même odeur que celle des égouts. Peut-on la rendre propre et même potable ?

Les étapes principales du nettoyage sont


- eau sale (ou brute)
- préfiltration
- clarification
- ozonation
- filtration sur charbon actif
- désinfection
- eau potable

Matériel :

Les tubes à essais


- Les tubes à essais
- les pots
- le verre en plastique
- l’entonnoir et les filtres
- la poubelle et la pissette
- différents produits chimiques

Manipulation :

Prélèvement de l’eau sale (brute) : ce tube servira de témoin pour l’expérience.

1er tube témoin

Filtration sur le sable

Filtrer l’eau à travers le sable permet d’enlever les plus grosses impuretés.

Clarification

Dans le pot, on met 5 gouttes de chlorure ferrique et 20 gouttes d’un produit qui s’appelle : l’agar-agar.

Du chlorure ferrique

Ces produits servent à coaguler les matières en suspension.
La clarification sert à rendre l’eau claire, transparente et limpide.

Ozonation

L’eau est bombardée par un gaz : l’ozone

Cette étape est trop dangereuse pour être effectuée par des enfants dans une classe.
L’ozonation sert à tuer les derniers microbes.

Filtration sur charbon actif

La filtration sur charbon actif

Cette dernière filtration sert à enlever les cadavres de microbes, les produits chimiques et sert à rendre l’eau claire et inodore.

Désinfection

Pour finir, il faudrait ajouter quelques gouttes d’eau de javel mais son usage est interdit dans une classe.
Cette dernière étape servirait à empêcher le développement d’éventuels microbes.

Pour finir, nous observons les 5 tubes à essais et nous les comparons. Avons-nous réussi à rendre potable l’eau sale ?

A votre avis ? Seriez-vous prêt à boire l’eau du dernier tube à essai ?

Le 5ème tube à essais (à gauche) contient-il de l’eau potable ?

Pour répondre, il suffit de se rappeler que nous n’avons pas pu faire l’une des étapes. Laquelle ? Donc l’eau du dernier tube à essais contient toujours plein de ....MICROBES. Elle n’est pas POTABLE : il ne faut pas la boire.

Cette expérience a été réalisée selon le protocole proposé par l’association Relief (8, rue Francisque Sarcey - 92000 Nanterre) et en partenariat avec la Communauté d’Agglomération des Hauts-de-Bièvres.
Un grand merci à l’animateur scientifique : Monsieur Eric Millet