Vous êtes ici : Accueil > Le projet Eco-école > L’énergie > Kimamila > Nouvelle visite de Kimamila :"la géothermie"
Publié : 8 mai 2009

Nouvelle visite de Kimamila :"la géothermie"

Jeudi 7 mai, un nouveau courrier arrive à l’école :

 

Bonjour les enfants,
Me voilà de retour avec une nouvelle affiche pour vous aider à réfléchir à une nouvelle énergie renouvelable. Elle est présente au centre de la Terre. Comment s’appelle-t-elle ? Comment pourrait-on l’exploiter ? Je vous laisse réfléchir .Mes amis et moi attendons vos réflexions…
 Bon travail et à très bientôt

 Kimamila et ses amis les lutins de la planète K

Ce courrier est accompagné d’une superbe affiche :

Source chaude du Grand Prismatic dans le parc national de Yellowstone, États-Unis.

Au centre de la Terre, la température atteint 5 000 °C à 7 000 °C.

L’énergie du coeur de la Terre

La Terre est une source permanente de chaleur, en raison de phénomènes géophysiques qui se produisent dans le noyau, le manteau et la croûte terrestre.

Cette énergie est le moteur de la tectonique des plaques. Elle se libère lors des éruptions volcaniques et des tremblements de terre.

La température du sous-sol augmente avec la profondeur, d’environ 3 °C pour 100 m et jusqu’à 10 °C dans certaines zones particulièrement actives.

L’exploitation de la chaleur de la Terre (la géothermie) pourrait représenter un potentiel important en termes d’énergie renouvelable.

Cette exploitation est encore peu développée mais les projets se multiplient partout dans le monde. Certains sont soutenus par l’Union européenne.

Voilà la coupe de la Terre :

L’utilisation de la chaleur du centre de la Terre s’appelle la géothermie.

Le principe consiste à extraire l’énergie géothermique contenue dans le sol pour l’utiliser sous forme de chauffage ou pour la transformer en électricité. Il existe un flux géothermique naturel à la surface du globe, mais il est si faible qu’il ne peut être directement capté. En réalité on exploite la chaleur accumulée, stockée dans certaines parties du sous-sol (nappes d’eau).

On distingue trois types de géothermie
La géothermie de haute énergie : températures supérieures à 80°C. Géothermie des régions privilégiées avec des sources hydrothermales très chaudes, ou forage très profond. Principale utilisation : la production d’électricité.

La géothermie de basse énergie : géothermie des nappes profondes (entre quelques centaines et plusieurs milliers de mètres) aux températures situées entre 30 et 100°C. Principale utilisation : les réseaux de chauffage urbain.

La géothermie de très basse énergie : géothermie des faibles profondeurs aux niveaux de température compris entre 10 et 30°C. Principales utilisations : le chauffage et la climatisation individuelle.

Par rapport à d’autres énergies renouvelables, la géothermie présente l’avantage de ne pas dépendre des conditions atmosphériques (soleil, pluie, vent). C’est donc une source d’énergie quasicontinue car elle est interrompue uniquement par des opérations de maintenance sur la centrale géothermique ou le réseau de distribution de l’énergie. Les gisements géothermiques ont une durée de vie de plusieurs dizaines d’années.

Nous avons expliqué le fonctionnement du volcan dont le magma provient du centre de la Terre après avoir trouvé une faille dans l’écorce terrestre.

 

Portfolio automatique :