Vous êtes ici : Accueil > Le projet Eco-école > L’énergie > Kimamila > Nouvelle visite : "l’énergie de l’eau"
Publié : 6 juin 2009

Nouvelle visite : "l’énergie de l’eau"

Kimamila nous a envoyé un nouveau courrier :

 

 Bonjour les enfants,
Me voilà de retour avec une nouvelle affiche pour vous aider à réfléchir à une nouvelle énergie renouvelable. Elle est présente au centre de la Terre. Comment s’appelle-t-elle ? Comment pourrait-on l’exploiter ? Je vous laisse réfléchir .Mes amis et moi attendons vos réflexions…
 Bon travail et à très bientôt

 Kimamila et ses amis les lutins de la planète K

 Dans le monde, on compte aujourd’hui près de 50 000 grands barrages.

 

 L’eau, source d’énergie

 

Les fleuves, les rivières, les chutes d’eau, les marées, sont utilisés comme source d’énergie depuis l’Antiquité.

A la fin du XIXe siècle, avec la naissance de la production industrielle d’électricité, les différents flux d’eau ont permis de faire fonctionner des turbines hydroélectriques couplées à des alternateurs.

L’hydroélectricité représente 16 % de la production mondiale d’électricité et possède de nombreux atouts. Elle est renouvelable, bon marché et émet peu de gaz à effet de serre. Toutefois, elle présente des inconvénients non négligeables : déplacements de population, inondations de terres agricoles, modifications des écosystèmes aquatiques, blocage des alluvions…

Troisième source de production d’électricité en Europe, l’hydroélectricité est amenée à se développer en intégrant la protection des ressources piscicoles et en s’articulant avec d’autres énergies renouvelables comme l’éolien ou d’autres systèmes hybrides (par exemple avec l’hydrogène).

 

Nous réfléchissons au foctionnement d’un barrage...

Documents joints