Vous êtes ici : Accueil > Le projet Eco-école > La biodiversité > comité de suivi du 23 juin 2010
Publié : 25 avril 2011

comité de suivi du 23 juin 2010

Ecole élémentaire Paul-Fort.
Programme éco-école : 2009-2011.
Deux années scolaires pour agir sur la biodiversité
Document de travail

Synthèse des propositions d’action du comité de suivi du 23 juin 2010

 

 
Au niveau du groupe scolaire, on distingue 4 espaces différents :

a) la cour de l’école Paul-Fort

b) le jardin à la française, rue d’ Estienne d’Orves

    c) l’espace vert de la rue Fabre (devant l’école David-Régnier)

    d) le Vert-buisson

    Propositions d’action

A. la cour de l’école Paul-Fort
 
    - Créer une haie bocagère (sureau, noisetier, cornouiller, …, ) le long du mur d’enceinte existant : côté rue Fabre et entre les écoles Paul-Fort et David-Régnier).
    - Le long du mur séparant les deux écoles, créer 2 à 3 haies perpendiculaires à la première sur environ de 2 mètres de long de façon à créer un espace vert sur 3 côtés. L’espace ainsi créé pourra être aménagé d’un ou deux bancs.
- La haie bocagère servira également à masquer l’espace « poubelles ».
    - créer un ou des hôtels à insectes dans le marronnier ou dans la cour (en partenariat avec l’arboretum municipal)
 
B. Le jardin à la française, rue d’ Estienne d’Orves
  • installer un récupérateur d’eau pour alimenter le potager de l’école
  • déraciner deux bosquets ( le houx) et les remplacer par des amandiers.
  • Créer une prairie à fauche tardive symétrique du potager et du champ de fleurs (cet espace sera indiqué par une pancarte)
  • mettre en place quelques nichoirs
  • problème des excréments : faire installer par les élèves des pancartes demandant le respect du lieu
 
C. L’espace vert de la rue Fabre (devant l’école David-Régnier)
  • créer un roncier-espace friche de 4 m sur 4 m : y laisser pousser tout ce qui va se présenter pendant des années.
  • Créer un espace humide en faisant rejaillir la source existante : cet espace servira d’étude des milieux humides pour les classes.
  • Ne plus ramasser les feuilles d’arbres : laisser la décomposition naturelle faire son oeuvre.
 
  1. le Vert-buisson
Toute action dans cet espace doit se faire en concertation avec les directeurs du centre de loisirs.
  • laisser une bande de terre en prairie à fauche tardive le long de la clôture avec la Pension Léon Maugé.
    (On notera que les occupants du Vert buisson ont la volonté de s’engager dans des actions éducatives communes autour du développement durable).
 
M Le Maire – M. Joly – Mme Legoff
M. Siffre - Mme Verneau