Publié : 11 mai 2011

Création à partir de "La terre"

Qu’est-ce qu’un "cluster" ?

En musique, un cluster, ou grappe de sons voisins, est un agrégat de notes espacées d’un intervalle de seconde.

C’est en 1912 que le compositeur américain Henry Cowell inaugure une nouvelle technique pianistique – le jeu simultané de la totalité des notes adjacentes comprises entre deux limites – qui conduit à la création de « grappes » de sons de « densité » variable selon que celles-ci sont obtenues avec le poing, le plat de la main ou l’avant-bras. Il nomme tone clusters ces agrégats sonores plus ou moins étendus, dans lesquels aucune des notes qui les composent n’est perceptible individuellement.

Dans la terre le cluster est composé de notes très longues, comme des résonnances qui n’en finissent pas, à cette nappe sonore viennent s’ajouter des sons très riches qui semblent en émerger : des voix de sopranes, des appel, des plaintes, des chuchotements. C’est cela que nous avons essayé de reproduire, avant de se consacrer à l’écoute des percussions au premier plan.

 

Documents joints