Publié : 1er avril 2012

Handisport à l’ école

L’ association sportive, le TUVB et la Mairie de Verrières proposent à tous les élèves de CM2 des écoles de réfléchir sur la dignité de la personne humaine et plus particulièrement sur celle des personnes handicapées et en tirer les conséquences au quotidien, tels étaient les enjeux du travail et des activités menés sur le thème du handicap avec les élèves de CM2. Tous ont participé avec beaucoup d’ enthousiasme et ont particulièrement apprécié les rencontres avec les personnes handicapées.

Des dessins d’ élèves de CM2 ont été exposés au forum handisport du 17 mars et les témoignages d’ élèves ont été recueillis à l’ issue des ateliers de mise en situation d’ handicap.

  • Pendant les ateliers, je me suis trouvée bête en me disant qu’ avant, je pensais que les personnes handicapées étaient faibles mais non, je me suis trompée, au contraire, elles sont fortes, très fortes. Ces ateliers sur les handicapés m’ ont ouvert les yeux. Lisa

 

  • Mon regard sur les handicapés a changé, avant je croyais que la pitié était la seule chose qui les aidait maintenant je sais qu’il faut les considérer comme des personnes normales. Lorie

 

  • J’ai appris qu’il ne fallait pas avoir peur des handicapés mentaux et puis qu’ils n’avaient pas besoin de notre pitié mais qu’ils avaient besoin d’amour comme tout le monde. Félicité

  • J’ai bien aimé les activités de mise en situation de handicap . On comprend que diriger un fauteuil roulant c’est compliqué et lire sur les lèvres aussi. Donc ça m’a appris que ce n’était pas facile d’être handicapé. Shana

     

  • J’ ai été surpris quand on nous a montré tout ce que les handicapés savaient faire malgré leur handicap. Timothé

 

  • Ce n’ était pas facile du tout de monter avec le fauteuil roulant sur une sorte de marche. Moi, j’ ai eu besoin d’ aide. Je ne sais pas comment les handicapés font en fauteuil roulant ! Cela ne doit pas être facile tous les jours. Amélie

 

  • Travailler sur le handicap m’a appris que ce n’était pas facile dans la vie de tous les jours. J’ai bien aimé parler avec un vrai aveugle et qu’il nous explique ses problèmes. Robin

  • Ça m’a permis d’en savoir plus sur les handicapés car il y avait des handicaps que je connaissais et d’autres non. J’ai appris qu’il ne fallait pas avoir peur devant un handicapé. Julie M.

  • Quand j’ ai fait l’ atelier « aveugle », je me suis rendue compte que c’ était très difficile de marcher et de ne rien voir. J’ ai eu peur de rencontrer un obstacle. Tiphaine

  • Ça doit être difficile de vivre avec un handicap ! Maintenant je n’ai plus le même regard sur les handicapés. Laurine