Publié : 8 janvier 2014

153 jours en hiver


153 jours en hiver de Xavier-Laurent Petit

Collection  : Flammarion, Coll. Castor poche aventure

4e de couverture :
Galshan doit passer l’hiver chez son grand-père Baytar. Elle le connaît à peine, car il habite seul au coeur des steppes mongoles. Galshan n’ est pas habituée à de telles conditions de vie, et encore moins au caractère difficile de son grand-père ! Elle compte avec angoisse les cent-cinquante-trois jours à venir, jusqu’à ce que la capture et le dressage d’ un aigle leur apprennent à s’ apprivoiser l’ un l’ autre.

"L’ aigle aveuglé referma lentement le bec, Galshan effleura son plumage, elle huma son odeur .

-Voilà ton aigle, Galshan. C’ est avec toi qu’ il va voler maintenant ..."

L’ avis des lecteurs :

Je n’ai pas aimé ce livre car il fait trop documentaire pour moi .
Luka

Je ne peux pas vraiment donner mon avis sur ce livre car je ne l’ai pas terminé. Mais je peux me préparer à être déçu car je n’aime pas son style. J’aime plutôt quand il y a des choses inconnues alors que dans la vie on connait presque tout.
Eliott

J’ai aimé ce livre car j’ai l’impression que les personnage évoquent des sentiments vrais. J’ai aussi aimé les moments d’action. Ce livre m’a beaucoup plus.
Caroline


J’ai beaucoup aimé ce livre. J’ai trouvé que c’était très courageux de la part de Galshan de "briser" la "glace" du coeur de son grand-père. Il est en réalité plein d’amour et pas un simple bougon. Maëlys


J’ai bien aimé ce livre parce que c’est bien écrit. Il y a de l’aventure et du suspense. J’ai bien aimé le fait qu’à un moment , ce soit Galshan qui s’occupe de son grand-père. Margaux.

J’ai adoré ce livre. L’histoire m’a vraiment touché. J’ai aimé les paysages, les émotions des personnages. On voyage avec Galshan et j’ai été éblouie. J’ai partagé avec plaisir son histoire. Quand j’ai terminé le livre, j’ai voulu le relire tellement il était bien. Amélie. 

J’ai beaucoup aimé ce livre car c’est une belle histoire. La complicité entre Galshan et son grand-père est forte. Marie.