Publié : 30 juin 2014

Interview de monsieur le Maire

Le 6 juin 2014, la maman d’Antonin nous a organisé une rencontre avec monsieur le Maire de Verrières. Il nous a reçus dans la salle du conseil et a eu la gentillesse de répondre à toutes nos questions. Voici donc l’interview :


1 Pourquoi avez-vous voulu être maire ?
Quand j’étais au collège, j’aimais beaucoup la nature et j’ai créé un club de nature, je me suis occupé de l’arboretum et ensuite on m’a proposé d’être adjoint à l’environnement. Comme mes parents, médecins, j’aimais aussi bien m’occuper des autres.

2 Depuis quand voulez vous être maire ?
Depuis que je suis petit.

3 A partir de quel âge peut-on être maire  ?
A partir de 18 ans.


4 Vous êtes élu pour combien de temps ?

Le maire est élu pour 6 ans.

5 Quel est votre rôle ?
Mon rôle c’est d’écouter tous les adjoints et de « trancher » ou de prendre la décision finale quand les adjoints ne sont pas d’accord.

6 Que faites-vous dans une journée ?
Je suis disponible 24h00 sur 24. Je commence souvent à 8h00, parfois j’ai des réunions jusqu’à minuit. Je prends un week-end par mois pour profiter de ma famille. Je peux être dérangé la nuit si il se passe quelque chose de grave.

7 Combien avez-vous d’adjoints ? J’en ai 9.

8 Que font les adjoints ? La maman d’Antonin s’occupe de l’urbanisme, d’autres s’occupent des affaires scolaires, des associations, des services de la mairie, de la culture et des sports

9 Comment faites- vous quand vous décidez de construire un gymnase ? Les adjoints se réunissent, proposent des idées, ils appellent des constructeurs et ils font le choix du meilleur marché.

10 Qui vous remplace quand vous êtes absent ? Ce sont les adjoints.


11 Comment payez vous les travaux ? Avec les impôts et les aides de l’état.

12 Combien y a-t-il de conseillers municipaux élus  ?
Il y en a 33.

13 Etes-vous content de votre commune ?
Oui, car beaucoup de personnes me disent que j’ai de la chance d’habiter à Verrières et qu’ils aimeraient bien y vivre car il y a beaucoup de nature. Je connais plus de gens qui veulent habiter à Verrières que des gens qui veulent en partir. Il faut dire que la commune a fait le choix de préserver la nature depuis longtemps déjà.