Vous êtes ici : Accueil > « LE LIVRE ELU : LE LIVRE EST LU » > LE LIVRE ELU : LE LIVRE EST LU. Année 2016 > LA SELECTION CM1 DU LIVRE ELU 2016 > Interview de Sandrine BEAU, auteure pour la jeunesse
Publié : 22 février

Interview de Sandrine BEAU, auteure pour la jeunesse

Ecole élémentaire David-Régnier—Paul-Fort de Verrières-le-Buisson

Interview d’une auteure : Sandrine BEAU

Le 21 juin 2016, les élèves de CM1 ont dialogué par Skype avec une auteure, Sandrine BEAU, qui venait d’être élue comme leur auteure préférée en 2016 pour son livre « Toute seule dans la nuit » et son personnage féminin Miette.

Voici quelques réponses de Sandrine BEAU aux questions que nous lui avons posées sur son roman :

Comment avez-vous trouvé l’inspiration ?
J’ai trouvé l’inspiration, le jour où j’ai dû prendre mon congé parental. L’ histoire de Miette ne m’ est pas arrivée.
Pour ma source d’inspiration, j’ai pensé à tout ce qui me faisait peur comme être seule dans une maison au bout d’un chemin de campagne, la nuit, avec un inconnu dans la maison.

Comment construisez-vous vos héros ou héroïnes ?

La plupart des héros ou héroïnes de mes romans sont trouvés parmi les personnes que je connais parce que je trouve que ça fait plus vivant.
Miette est le nom de la chatte de mon amie et elle a trouvé ce prénom original.

Avez vous l’intention d’écrire une suite à « Miette » ?

Je n’avais pas l’intention de faire un nouveau livre avec Miette mais pourquoi pas si on lui donne l’inspiration. J’ai écrit beaucoup d’autres romans policiers. 

Voici ce que nous retenons de notre échange sur Skype avec Sandrine Beau

- J’ai aimé parler avec Sandrine Beau, hier, car ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre une écrivaine. Ça m’a donné encore plus envie d’écrire des histoires et d’en lire.Je trouve qu’elle écrit très bien pour les enfants. Elle a de l’humour et j’adore ça. J’ai été très heureuse de parler avec elle, même si je ne lui ai pas posé de questions car je présentais son livre. Avoir un écrivain devant soi, c’est vraiment super ! Pour finir, j’ai vraiment adoré ce moment.

- Ma rencontre avec Sandrine Beau m’a donné envie d’écrire. Je pense que c’est une grande chance de rencontrer une écrivaine car on n’en voit pas tous les jours.
Cela m’a fait rire quand elle nous a dit qu’elle avait été clown.

- Elle m’a donné envie d’écrire et de lire davantage. J’ai aussi pu constater qu’elle a pu faire plusieurs métiers comme clown, présentatrice météo... Sandrine Beau a écrit plusieurs histoires et j’aimerais surtout lire les romans policiers.
Quand elle était petite, elle aimait lire et son livre préféré était « Jojo Lapin » ou le club des cinq .
Elle écrivait des débuts d’histoire mais pas toujours la fin.
Enfin, elle est marante et gentille .

- J’ai beaucoup aimé qu’on la voit sur Skype. Je pensais que c’était un rêve. Cela m’a donné encore plus envie de lire et d’écrire même si je ne lui ai pas posé de question. J’ai même relu une histoire que j’avais écrite en CP.
Je l’ai trouvée très rigolote. Je suis contente qu’elle sorte un livre en juillet.

- J’ai compris qu’écrire pouvait devenir une passion. Sandrine Beau a expliqué que quand elle a commencé à écrire, c’était pendant un moment calme. Elle donnait la tétée à son enfant et soudain, une, deux, trois.... phrases sont arrivées dans sa tête et elle les a écrites. Cela m’arrive aussi quand j’écris des histoires.

- J’ai bien aimé rencontrer un écrivain. J’ai appris qu’elle a commencé à écrire des histoires à mon âge.

- J’ai trouvé cette personne très gentille. Je la remercie de nous avoir accordé de son temps et aussi Marie pour avoir permis cela. 

- Sandrine Beau est devenue auteure par hasard. J’étais très excitée ! Sandrine Beau était très contente d’être « livre élu » à Verrières. Elle m’ a appris à ne pas laisser tomber.

- Sandrine Beau est très sympa. Elle a vraiment l’air de quelqu’un qui écrit des livres pour les enfants.
Elle nous a dit qu’il fallait persévérer pour s’améliorer.

- Elle est drôle. Elle nous a montré son chat. Elle m’a donné envie de raconter des histoires.

- Pour ne pas perdre l’habitude d’écrire ou de dessiner, il ne faut pas s’arrêter. Elle est vraiment gentille et rigolotte.

Un grand merci à la classe de CM1 de Mme ASSER pour ce compte rendu !